Livraison gratuite dès 29.90€
Recherche eVaps
Expédition sous 12/24h
9.7/10
1166 avis
0
MON CADDIE
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR CADDIEFERMER

ETUDE CNCT : VERS UNE INTERDICTION DES ARÔMES ?

RETOUR AUX NEWS
Le

Nos Arômes de cigarette électroniques interdits en France ? On a listé 5 futures interdictions borderline sur la cigarette électronique⛔️ C'est toute la question que soulève la recommandation du CNCT sur loi tabac. Le CNCT a récemment divulgué une étude exhaustive de deux ans portant sur les produits de la nicotine, dans laquelle il est recommandé d'interdire tous les arômes, à l'exception de celui du tabac, en ce qui concerne les arômes DIY, les e-liquides prêts à vaper ou bien encore les puff. L'étude a été menée en utilisant plusieurs méthodologies, telles que l'observation des habitudes mensuelles, une enquête de client mystère dans les lieux de vente physiques, une analyse de la promotion dans les médias professionnels et une enquête auprès des vendeurs. Les produits examinés allaient du tabac chauffé aux cigarettes électroniques en passant par les sachets de nicotine. Cette enquête vise quelles fins ? Est-ce que cela signifie que la vente d'arômes DIY et de liquides de cigarette électronique fruité, gourmand ou frais sera interdite en France suite aux recommandations du CNCT ? Les recommandations du CNCT sont-elles valables ? Le format puff interdit en France ? CNCT tabac et vape, pire que la TPD 2024 ? ⚠️

 

 

Le CNCT, c'est quoi ?

En d'autres termes, c'est le Comité National Contre le Tabagisme. C'est une organisation dont les missions se concentrent sur deux axes principaux, à l'instar d'une association anti-tabac : la lutte contre le tabagisme en France. Tout d'abord, elle a pour objectif de faire progresser et respecter les législations et réglementations liées à la prévention du tabagisme. Pour ce faire, elle sensibilise et informe le grand public, les journalistes, les responsables politiques et autres décideurs sur les méfaits causés par le tabac et les agissements de son industrie grâce à des actions de plaidoyer. En d'autres termes, ce comité est en passe d'influencer une nouvelle loi cigarette électronique 2024 avec une règlementation CNCT puff plus cadrée.

 

Ensuite, le CNCT mène également des actions de prévention, en informant et sensibilisant le grand public sur les dangers du tabagisme actif et passif. Cette organisation se bat pour que chacun puisse vivre dans un environnement sain et libre de la fumée de cigarette, et travaille dur pour que les politiques de prévention du tabagisme soient respectées et renforcées. En d'autres termes, avec le CNCT, on est loin de la Confédération Nationale des Charcutiers-Traiteurs. 🤓

 

 

Rapport : évolution du marché à travers le phénomène publicitaire de la vape en France

cnct cigarette electronique

 

Le rapport sur la règlementation de la nicotine, le tabac et les puffs, indique que 95 % des boutiques de vapotage en France ne respectent pas la législation en matière de publicité pour les produits de la vape. Les photos prises sur les points de vente incluent des « exemples de publicités illicites » pour les produits de l'industrie du tabac, les Puffs et les sachets de nicotine (comme les Snus pouches). La publicité en ligne sur les réseaux sociaux ne respecterait pas non plus la loi, notamment sur Instagram, où plusieurs influenceurs feraient la promotion de produits du vapotage.

 

La presse professionnelle, y compris La Revue des tabacs, Le Losange, E-Cig Mag et Ultimate Vape, aurait publié un total de 1 154 publicités pour les produits du tabac et du vapotage, dont 57 % étaient pour des produits de la nicotine, 21 % pour des produits de la vape et 8 % pour des produits du tabac chauffé. Selon le CNCT, l'industrie du tabac aurait dépensé plus de 6,5 millions d'euros en promotion au cours de la période étudiée.

 

En somme, le CNCT demande de limiter la mise sur le marché de nouveaux produits de nicotine, de faire interdire les cigarettes électroniques jetables et de supprimer tous les arômes autres que le tabac dans les produits de la nicotine. Et la prochaine étape, c'est le vapotage interdit en France ?

 

 

Les recommandations du CNCT et ses conséquences pour la vape en France ?

arome diy interdit en france

 

Dans un premier temps, le CNCT s'est bien lâché à balancer plein de nouvelles recommandations en termes d'interdiction et de contrôle. Pour autant, le Comité est conscient que toutes ces revendications ne seront pas acceptées. Il a donc priorisé trois recommandations pour, nous citons : "prévenir d'une nouvelle épidémie à la nicotine telle qu'elle existe dans d'autres pays". Récemment, nous avons parlé de la vape interdit à Taïwan. Cela donne malheureusement des idées... Voici ces trois préconisations :

 

  • interdiction immédiate des arômes autre que celui du tabac,
  • meilleur encadrement de la vente de ces produits afin d'en limiter l'accès,
  • révision approfondie de la règlementation des nouveaux produits de la nicotine.

 

Mais, évidemment, il ne s'agit là que de la surface. Voici toutes les recommandations détaillées que le CNCT a suggéré.

 

Introduire une catégorie fiscale à certains produits de la vape

Le Comité National Contre le Tabac encourage à une taxation spécifique, à l'image des produits du tabac traditionnels, pour les produits à caractère addictif majeur contenant de la nicotine. Il s'agit là, d'après la CNCT, d'une taxation comportementale. Sous-entendue qu'en taxant les produits de la vape, la CNCT y voit un changement des comportements d'achat en conséquence. Ceci vise particulièrement, sans les citer, les mineurs qui achètent, entre autres, des puffs à petit prix. On en parle d'ailleurs dans un autre article concernant la taxation dissuasive des puffs jetables pour qu'ils atteignent des prix astronomiques aux alentours de 20€.

 

L'interdiction du vapotage doit s'aligner à l'interdiction de fumer

Oui, d'après le CNCT, le vapotage est comparable à la cigarette fumée : il faut l'interdire partout ! Ceci s'applique sur les lieux de consommation, notamment. Selon les dires du comité, les règles et obligations en vigueur ne seraient pas suffisamment bien respectées. Il est peut-être plus facile d'accepter de la vapeur dans les lieux de consommation que la fumée toxique d'une cigarette classique ? On peut se poser aussi la question : est-il dangereux de vapoter à l'intérieur ?

 

Quoi qu'il en soit, de nouvelles mesures ont été prises suite aux décisions du Plan National Anti-Tabac 2024. Non seulement le prix du paquet de cigarette classique va passer à 13€ d'ici 2026, mais les espaces où vapoter et fumer est interdit vont être généralisées aux parcs et aux plages. Pire, les zones autour des établissements scolaires vont entrer dans le cercle des lieux où il sera interdit de vapoter.

 

Limiter la mise sur le marché de nouveaux produits contenant de la nicotine

Ces produits nicotinés sont autant de passerelles vers des comportements addictifs. En précision, il y a la demande de suppression de tous les arômes concentrés et e-liquides autre que les saveurs au tabac. On rappelle que les concentrés DIY ne contiennent que des arômes et sont donc dépourvus de nicotine ou de véritable tabac. Vous avez aussi la possibilité d'acheter un e-liquide sans nicotine. Montrer du doigt des arômes pour fabriquer ses liquides sans pour autant y ajouter de nicotine, c'est tout de même une belle passerelle vers la décrédibilisation de cette recommandation. Va-t-on aussi vers une interdiction de fumer et de vapoter en entreprise pendant les pauses midis ? Est-ce que le CNCT autorise ses employés à prendre des pauses pour vapoter ou fumer ? On pourrait aussi se demander quel est le meilleur goût pour vapoter ? Parce que le tabac n'est pas unique en termes d'arômes pour e-liquide.

 

La CNCT demande aussi l'interdiction à la vente des cigarettes électroniques jetables. Cela englobe-t-il uniquement les puffs ou doit-on étendre cette appellation à d'autres formats comme les pods de vape à cartouche ? Difficile à dire, mais le doute persiste et on peut clairement s'inquiéter sur ce que ça signifie réellement. Paradoxalement, la CNCT veut inclure des critères environnementaux à respecter dans les autorisations de mise sur le marché. Donc, il est interdit de vendre des puffs qui polluent ; mais les nouveaux produits qui n'auront rien à voir avec les puffs devront respecter des règlementations propres à ces formats jetables. C'est comme si on demandait à ce que les fromages indiquent clairement qu'ils ne contiennent pas de sucre ajouté. C'est stupide, non ? Bienvenue au Comité National Contre le Tabac !

 

L'interdiction des puffs a bien été confirmée, mais sa date de mise en application a été repoussée. Suite au PNLT 2024, un remaniement de l'accessibilité à des traitements de substitution va être expérimenté. Cela signifie-t-il que l'accès aux cigarettes électroniquess qui sont, rappelons-le, une alternative à la cigarette fumée, va être plus compliquée ?

 

Mieux communiquer sur les risques liés à la nicotine aux consommateurs

Les sels de nicotine sont cités ouvertement. Pour aller plus loin, il faut obliger les acteurs de la vape à être plus transparent sur les informations concernant les produits contenant de la nicotine. Pire, il faut prévoir une formation obligatoire pour les vendeurs agréés ! Vous voulez vendre des kits complets et des liquides ? Il faut vous former d'abord ! On ne sait jamais, peut-être que vous seriez amené à ne pas respecter la loi. Les mineurs auront interdiction de faire un stage ou une formation en alternance dans les lieux de ventes des produits du tabac (vapeshop, bar-tabac, Gifi ?).

 

Le comité contre le tabac souhaite interdire la publicité sur les lieux de vente, les sites internet et les réseaux sociaux, et ce, pour tous les produits du vapotage, même si ceux-ci sont sans nicotine. Le CNCT met le doigt sur un non-respect des règlementations en vigueur. Et clairement, il fait de certains cas, des généralités. Pour enfoncer le clou, le ministère de la Santé et de la Prévention a stipulé dans son communiqué de presse qu'il était important que la France fasse bonne figure lors des Jeux Olympiques de 2024. A aucun moment, le ministère présente la chose comme un moyen de lutter contre le tabac, mais bien de mettre en valeur une France qui ne fume ni ne vapote pour les JO Paris 2024.

 

Étiquetage des produits contenant de la nicotine

Quid du packaging ? Il faut homogénéiser un étiquetage et un conditionnement neutres avec des avertissements sanitaires adaptés. Ceci afin de réduire les risques d'initiation à ces nouveaux produits. On est sur un calque parfait de l'emballage à la fois neutre et choquant des paquets de cigarettes. Cette directive a pour but de dissuader. Donc, on cherche à dissuader d'acheter des puffs en copiant le packaging des clopes. On rappelle que l'industrie du tabac avec packaging dissuasif représente environ 20 milliards d'euros par an.

 

Vous pouvez consulter ici le PDF du rapport CNCT sur les arômes et autres joyeusetés. Si jamais ceci vous effraie, c'est peut-être le moment de profiter de nos promos de cigarette électronique.

 

Et vous, vous en pensez quoi de cette interdiction des goûts pour la cigarette électronique. Dites-le-nous en commentaire !

Rubrique : Législation
RETOUR AUX NEWS
COMMENTAIRES (9)
Donnez votre avis sur la news
Le 08 Novembre 2023 à 12h32
Julien
Habituellement j'aime bien antciper, mais avant de tester un pur jus de nicotine goût PG/VG (ou l'inverse), je vais attendre que la loi me force de la faire ! Sinon il y a une pétition #MerciLaVape qui traite du sujet.
Réagissez à ce commentaire
Le 19 Juillet 2023 à 17h33
Tony
J'avoue que la bonne fée barbue est ce qui m'a attiré en premier. J'ai un peu déchanté en voyant le thème de cet article ! Je comprends qu'on considère la vape au même niveau que la clope, ce qui est ahurissant quand on pense que c'était pour aider à la base.
Réagissez à ce commentaire
Le 13 Juin 2023 à 11h24
Sandrine
C'est toujours agréable de trouver un liquide avec un goût qu'on aime bien, l'époque de la cigarette et de l'odeur qu'elle laisse à la maison ou sur les habits et bien loin pour moi. Après vapoter avec des arômes n'a rien à voir avec le fait de substituer la vape à à la cigarette. Je me demande si j'aurais autant accroché à la vape sans les arômes. Je me mets à la place e celles et ceux qui débutent, c'est déjà dur d'arrêter et un bon goût de fruits ou autres et un peu une récompense à cette période difficile. D'un autre côté, on sait que les cigarettes contiennent déjà des arômes et des agents de saveurs. Si on doit pénaliser la vape, on devrait peut-être en faire autant avec le tabac, ce qui existe déjà, mais c'est assez rare et de mémoire le plaisir n'y était pas non plus.
Réagissez à ce commentaire
Le 17 Mai 2023 à 10h19
Clementine
C'est plutôt inquiétant ! Je vais essayer de me faire un petit tank de base nicotiné sans arôme pour tester !!!
Réagissez à ce commentaire
Le 30 Mars 2023 à 17h28
J.Louis
Toutes ces propositions ne sont que des propositions. Peut-être qu'elles ne seront jamais mises en place par le gouvernement. Profitons de nos liquides tels que nous les connaissons. Je vais quand même faire quelques réserves. C'est tout de même inquiétant pour les entreprises françaises...
Réagissez à ce commentaire
Le 22 Mars 2023 à 16h58
Nathan
Ok la pub pour la vapote est interdite, pourquoi pas…mais une association de lutte contre le tabagisme qui vient s'en prendre à des produits qui justement aide à ne pas fumer, pour moi ça n'a plus de sens. C'est le ministère de la Santé qui a mandaté le CNCT dans le cadre de vigilance judiciaire pour agir ainsi. Donc d'un côté l'Etat ramasse l'argent du tabac sans financer la sécurité sociale et de l'autre, il sape les moyens de lutte contre le tabac, d'autant qu'en France on ne voit pas beaucoup d'études qui démontrent la nocivité de la cigarette électronique ou des puffs.
Réagissez à ce commentaire
Le 22 Mars 2023 à 06h42
DANIEL
franchement il faut arrêter sa va trop loin les taxes on en a par dessus la tête
Réagissez à ce commentaire
Le 22 Mars 2023 à 00h03
Aline
Whaaat ! ? En quoi ça les dérange qu'on vape un arome fruité sans nicotine ?
Réagissez à ce commentaire
Le 17 Mars 2023 à 15h32
Meyline
Franchement s'ils arrivent à interdire les liquides ou arômes fruités pour ma cigarette électronique, je suis dèg !
Réagissez à ce commentaire
DONNEZ VOTRE AVIS SUR LA NEWS
Réagissez au commentaire de (Annuler)
* Champ obligatoire

Conformément aux dispositions de la Loi informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition sur vos données collectées par ASH 3.0. Ces droits peuvent être exercés en contactant notre service client par formulaire de contact ou par courrier à l'adresse indiquée dans les mentions légales en précisant vos nom, prénom, numéro client, copie de votre carte d'identité, et en joignant une copie de votre premier carnet de correspondance, mais si, rappelez-vous, celui que vous aviez en 6èmeB...
Fermer

-30% sur TOUS les LIQUIDES avec le code : FOIRE