Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

Qu'est qu'une cigarette électronique ?

 

La qualité d'une e-cigarette résulte d'une alchimie entre un courant, une résistance, un flux d'air, un e-liquide et un vapoteur.

 

La batterie sert à chauffer la résistance pour provoquer la vaporisation du e-liquide. L'aspiration dans le même temps mélange de l'air à la vapeur. L'inhalation de cette vapeur provoque un hit et simule la fumée de tabac.

 

Le choix de la batterie est le premier critère important : par ses qualités, la batterie, ou accu pour les mod, définira une plage d'utilisation de votre e-cigarette ainsi qu'une qualité de courant.

Le choix du clearomiseur est aussi important : cela définira quelle résistance et quel flux d'air seront utilisés. Le choix du clearomiseur doit donc s'effectuer en accord avec celui de la batterie, non seulement au niveau design mais aussi au niveau de sa plage d'utilisation.

 

Les composants majeurs d'un e-liquide sont le propylène glycol (plutôt liquide) et la glycérine végétale (très visqueuse). Le choix d'un e-liquide en prenant en compte ces critères vous permettront de maîtriser cette variable.

Enfin la manière de vaper est très importante : si vous vapez comme vous fumez une cigarette, c'est à dire par aspirations répétées fortes et brèves, vous courrez droit au désastre. Il faut au contraire aspirer doucement et plus longtemps.

Nous conseillons, pour un rendu optimal quel que soit le matériel, de déclencher la batterie en même temps que l'aspiration.

 

Batteries et accus :

 

Les technologies actuellement utilisées permettent une durée de vie d'environ 300 cycles, voire jusqu'à 500 cycles pour les meilleures qualités et dans les meilleures conditions d'utilisation et de stockage. Les batteries et accus sont chargés en sortie d'usine, cependant il existe inévitablement une décharge naturelle dans le temps.

 

  • Il convient donc de recharger systématiquement un accu avant la première utilisation.

 

  • Il faut également stocker ces éléments chargés, à l'abri de la lumière, dans un endroit sec, aéré, tempéré et sans possibilité de court circuit accidentel.

 

  • Il convient aussi d'optimiser les cycles de décharge et recharge en évitant les recharges à 75 % de charge par exemple.

 

Les batteries, en fonction de leur chimie et de leur équipements électroniques ont des plages d'utilisation spécifiques.

 

Types de batteries :

 

Batterie eGo :

Le terme eGo désigne un pas de vis.

Ces batteries ont une autonomie variable : 650 mAh à 2000 mAh.

Mais aussi des fonctions variables : certaines délivrent le courant directement, d'autres permettent un réglage de la tension.

 

Les Mods :

Le terme Mod vient de Modifié. Ce sont des batteries modifiées généralement bien plus puissantes que les batteries eGo. Le standard de pas de vis alors utilisé est le 510, certains mods possèdent aussi un pas de vis eGo.

La majorité des mods permettent le remplacement de l'accu. C'est un avantage puisque lorsque celui ci est vide, il suffit de le remplacer.

 

On distingue plusieurs types de Mods :


  • Les mods électroniques : le circuit électronique permet des fonctions de réglage de tension et de sécurité. Les mods électroniques boostent le courant délivré par l'accu puis le hachent afin que le courant en sortie du mod soit fidèle au réglage désiré.

 

  • Les mods mécaniques : sans aucun électronique embarqué, ces mods ne disposent pas de sécurités ni de réglages de tension. Leur bonne utilisation requiert de maîtriser le sujet. Les mods méca délivrent directement la tension de l'accu. Outre l'aspect esthétique, la qualité d'un mod mécanique se mesure à sa bonne conductivité.

 

  • Les mods hybrides : certains mod proposent un switch électronique tout en délivrant le courant sans intervention. Ce sont des mods mécaniques équipés de sécurités électroniques.

 

Clearomiseurs :

 

Les clearomiseurs accueillent les e-liquides : ils doivent réussir le pari technique de concilier un passage d'air au sein d'un réservoir de liquide tout en évitant les fuites. Le bon fonctionnement d'un clearomiseur est le résultat d'un équilibre fragile des jeux de pression s'y déroulant. Pièce centrale du clearomiseur, la résistance, fil métallique enroulé autour de la mèche, chauffe au passage du courant, permettant la vaporisation du e-liquide. La mèche, en fibre de verre ou en coton, a pour mission d'alimenter suffisamment la résistance en liquide et d'assurer l'étanchéité du clearomiseur. L'air hole, ou air flow : l'arrivée d'air est primordiale : elle permet de diluer la vapeur et de la rendre agréable à l'inhalation. Les clearomiseurs, en fonction de leurs résistances et de leur arrivée d'air ont des plages d'utilisation spécifiques.

 

Réglages :

 

Il convient d'utiliser des batteries et clearomiseurs dont les plages d'utilisation soient adaptées. Véritable alchimie entre un courant, un passage d'air, un e-liquide et la manière de s'en servir, une e-cigarette nécessite la maîtrise de ses réglages pour en obtenir la meilleure expérience. Varier le courant envoyé revient à jouer sur la rapidité et la puissance de la chauffe de la résistance. Une tension ou puissance élevée vaporisera plus de e-liquide, dégagera plus de vapeur et le hit ressenti sera plus important. Varier le passage d'air au sein du clearomiseur joue directement que la quantité de vapeur produite, le hit ressenti mais aussi sur l'alimentation de la résistance en e-liquide.

 

Principes d'entretien généraux

 

Une e-cigarette est un outil électronique sensible et fragile.

 

  • Visser en douceur : afin de s'assurer de ne pas détériorer les pas de vis, il convient de commencer à visser en dévissant. Vous sentirez rapidement un clac signifiant que le pas de vis du clearomiseur ou du chargeur est littéralement tombé dans celui de la batterie.

 

  • Nettoyer fréquemment : si l'on peut éviter les fuites par une bonne utilisation, on ne peut éviter les micro fuites dues essentiellement à la condensation. Il convient de nettoyer régulièrement, au moins à chaque remplissage de réservoir, le drip tip et la connexion de la batterie à l'aide d'un chiffon doux. Vous éviterez ainsi des projections buccales et des pertes de tension entre la batterie et le clearomiseur.

 

Problèmes d'utilisation fréquents :

 

 

Ma e-cigarette fuit, j'avale du e-liquide.

 

la résistance est noyée : vous devez alors sentir un "glouglou" à l'aspiration, observer des fuites par l'air flow et/ou le drip tip.

 

  • 1 ou plusieurs joints du clearomiseur est absent ou mal positionné : l'équilibre du jeu de pression à l'intérieur du clearomiseur est alors rompu, vous pouvez observer des fuites partout.

 

  • l'air flow est réglé trop large par rapport à la tension/puissance envoyée par la batterie : le liquide arrive alors trop vite dans la résistance par rapport à la vaporisation.

 

  • vous avez changé de liquide sans modifier de réglage : le Propylène Glycol (PG) est plutôt liquide, la Glycérine Végétale (VG) très visqueuse : les proportions en PG et VG peuvent varier d'un e-liquide à l'autre, entraînant le besoin d'ajustement de réglages afin de conserver un bon fonctionnement.

 

  • le clearomiseur est trop serré : le jeu de pression permettant à la résistance d'absorber le e-liquide sans pour autant se noyer est fragile, un serrage trop fort du réservoir sur la base peut suffire à le briser.

 

 Ma batterie ne délivre plus de courant.

 

Le problème peut alors provenir de nombreuses sources :

 

  • La batterie peut simplement être verrouillée.

 

  • La batterie peut aussi être déchargée, il convient alors d'opérer une recharge complète.

 

  • La résistance peut être en court circuit, la batterie se met alors en sécurité et ne délivre plus de courant, il convient alors de changer la résistance.

 

  • La connexion entre la batterie et le clearomiseur peut être insuffisante : certaines batteries ont un plot positif fixe, celui ci peut être enfoncé. Il convient alors de relever délicatement le plot positif de la batterie à l'aide d'un mini tournevis plat. C'est une opération à la fois facile, simple et délicate : trop relever le plot positif peut endommager la soudure en dessous.