Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER
9.6/10

PROJET ET RÉGLEMENTATION DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

RETOUR AUX NEWS
Le

La ministre de la Santé, Marisol Touraine veut appliquer à la cigarette électronique les mêmes règles que pour la cigarette traditionnelle. La ministre se base sur le fait que l’utilisateur de l’e-cigarette s’expose aux mêmes risques que ceux engendrés par la cigarette habituelle.

La question est de savoir pourquoi la ministre a pris une telle décision sur un gadget électronique dont les méfaits ne sont pas encore justifiés. Serait-ce par prudence ou à cause des pressions des laboratoires pharmaceutiques jaloux de garder la main mise sur les substituts du tabac ? 

 

 

L’apport positif de la cigarette électronique

 

L’efficacité de la cigarette électronique n’est plus à prouver pour le sevrage d’un fumeur. Même si elle ne guérit pas du tabac comme un médicament, les spécialistes de la tabacologie jugent son efficacité satisfaisante. Ce fait est confirmé par le médecin spécialiste des addictions et président de l’association SOS addictions, William Lowenstein. Bon nombre de spécialistes sont unanimes sur le sujet en disant que troquer la cigarette traditionnelle par la cigarette électronique est déjà un pas vers la guérison. En effet, ils précisent que le dispositif permet également d’éviter les substances cancérigènes présentes dans la combustion de la cigarette traditionnelle.

 

Un autre spécialiste de la tabacologie doute sur la transparence des décisions du ministère de la Santé par rapport à cette réglementation. Le professeur Robert Molimard parle d’une existence possible de contrats entre groupes pharmaceutiques et gouvernements européens. Et le professeur d’ajouter qu’il est question de « conflit d’intérêts ».

 

Quel mod choisir ?

 

 

Les groupes pharmaceutiques désireux de contrôler le marché fructueux de la cigarette électronique

 

La cigarette électronique attire la curiosité de bon nombre de personnes. Les chiffres de l’Euro baromètre au mois de mai 2012 estiment que 500 000 fumeurs se sont convertis au vapotage, en France. Le pneumologue et président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT) inclut un million de personnes environ qui vapotent, dans son rapport envoyé à la ministre de la Santé.

 

En seulement quelques années, la vente de la cigarette électronique ne cesse de progresser. Le chiffre d’affaires sur le marché français estimé à 100 millions d’euros à la fin de l’année 2013 le prouve.

 

Dans le pays voisin comme l’Allemagne, la réglementation est différente dans leurs 16 régions. C’est la raison pour laquelle le professeur Robert Loddenkemper, membre de l’association des pneumologues allemands envisage d’instaurer une « réglementation universelle » qui sera valable partout en Allemagne comme en Europe. Les pneumologues français appuient cette idée. Cependant pour réaliser cette réglementation, il serait judicieux d’effectuer des recherches sur les dangers que procure le vapotage. Puisque ce genre d’étude n’est pas encore fait jusqu’à ce jour.

Rubrique : Législation
Mots-clés :
#Législation
#Ministre de la santé
#Marisol cigarette
#Vape
#Cigarette électronique
#Réglementation vape
RETOUR AUX NEWS