Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

PREMIERS RÉSULTATS ENCOURAGEANTS POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

etudes cigarette electronique

Les effets de la cigarette électronique ont fait l’objet d’une étude scientifique en Italie. 300 personnes ont été concernées par cette étude. À l’issue de celle-ci, il a été démontré qu’en un an 8,7 % d’entre ces personnes ont arrêté de fumer.

 

 

Expérience sur les effets de la cigarette électronique

 

De plus en plus de fumeurs ont été séduits par la cigarette électronique. C’est dans cette optique que pour la première fois une étude a été menée sur ses effets. Elle produit de la vapeur par le biais d’un liquide aromatisé qui peut contenir de la nicotine ou non. Une équipe de l’université de Catane en Sicile s’est vue confiée la réalisation de cette expérience. À l’issue de l’expérience, les résultats ont fait l’objet de publication dans la revue Plos One, et ceux-ci sont plutôt positifs. Après une année d’utilisation de l’e-cigarette, 8,7 % des 300 participants ont totalement arrêté de fumer.

 

Des conditions particulières ont été définies en vue de cette analyse. S’appuyant sur celle-ci, les chercheurs n’ont retenu que les participants qui répondaient à deux critères clés. Fumer au minimum 10 cigarettes par jour et surtout ne pas être animé du désir d’arrêter la consommation de tabac. Les personnes choisies ont par la suite été réparties en trois groupes. Chaque groupe ayant reçu une e-cigarette avec des dosages différents de nicotine. Pour le premier groupe, la dose de nicotine était de 7,2 mg, pour le second 5,4 mg enfin 0 mg pour le troisième.

 

 

Excellents résultats

 

Au bout de quelques mois, les résultats étaient intéressants. En fonction du groupe, entre 4 et 17 % des participants ont entièrement mis un terme à la cigarette. Une baisse significative de la consommation (au moins 50 %) a été constatée chez 20 et 26 % des volontaires à l’étude. Après une année de suivi, ce sont 8,7 % de personnes qui ont complètement arrêté de fumer, et cela, sans besoin d’assistance psychologique ou médicale quelconque.

 

L’auteur de l’étude, le docteur Riccardo Polosa n’était pas très confiant par rapport à l’e-cigarette en ses débuts. Avec 8,7 % de sevrage total en une année, cela lui paraît être un excellent résultat comme il l’indique dans le Figaro. Les experts Français quant à eux restent plutôt très peu confiants. Pour cette raison, ils préfèrent attendre d’avoir les résultats d’autres expériences. De ce fait, ils ne sont pas en mesure pour le moment de diriger les personnes qui veulent mettre un terme à la consommation de cigarette classique, vers la cigarette électronique.