Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

QUEL AVENIR POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE EN SUISSE ?

L’apparition de l’e-cigarette remonte vers le début des années 2000. Mais à peine lancé sur le marché, ce produit a déjà rencontré un succès fou. Néanmoins, à en juger par la situation actuelle dans certains pays européens comme la Suisse, la cigarette électronique est loin de faire l’unanimité.

 

 

La cigarette électronique au cœur d’une belle controverse

 

La position du conseil fédéral en Suisse vis-à-vis de la cigarette électronique est claire : avant d’approuver ce produit miracle du 21e siècle, il est nécessaire d’examiner les risques et opportunités – inconnus – qui lui sont associés. Le gouvernement suisse ne va donc pas de main morte lorsqu’il s’agit d’examiner la question des cigarettes électroniques. Mais en attente de la suite des décisions de l’État sur l’e-cigarette, le produit est déjà sur la sellette de nombreuses restrictions dès la 2e semaine de ce mois de décembre. Effectivement, le vapotage dans les bus, les trams et les trains suisses fait l’objet d’une stricte interdiction depuis le 15 décembre 2013. Mais si la cigarette électronique tend à devenir la bête noire de l’État suisse actuellement, ce n’est pas le cas pour les jeunes suisses que la plupart semblent être plutôt favorables à l’e-cigarette.

 

 

Mais pourquoi l’e-cigarette plaira-t-elle aux jeunes suisses ?

 

Décidément, de plus en plus de jeunes suisses commencent à affirmer leur attirance vis-à-vis de la cigarette électronique. Une récente étude approuvée par l’OFSP (Office Fédéral de la Santé Publique) a démontré que 13.8 % des jeunes âgés de 15 à 19 ans ont affirmé avoir déjà goûté de l’e-cigarette. Et selon une publication d’Addiction Suisse, les chiffres font parler d’eux-mêmes quant au succès de l’e-cigarette auprès des personnes âgées entre 25 à 34 ans. En effet, 9,3 % d’entre eux se déclarent avoir « vapoté » au moins 1 fois. Chez les jeunes de 20 à 24 ans, 15,9 % affirme avoir déjà « vapoté » de l’e-cigarette. Il est important aussi de souligner que dans ce pays, même les non-fumeurs et les fumeurs occasionnels se sont laissé séduire par la cigarette électronique : 9,9 % des fumeurs occasionnels ont déclaré avoir déjà expérimenté le « vapotage » et pour ce qui est du pourcentage des non-fumeurs ayant avoué avoir été tentés par la cigarette électronique, il avoisine les 2,1 %. Ces chiffres démontrent bien donc que les jeunes suisses se sont aussi laissé emballer par le phénomène de l’e-cigarette en l’espace de quelques années seulement. Pourquoi ? Parce que ce produit qui a fait parler de lui partout dans le monde est devenu à lui seul une tendance à part entière, une mode de vie bien propre aux jeunes d’aujourd’hui.