Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

AU ROYAUME-UNI LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE EST UTILISÉE COMME MÉDICAMENT

medicament cigarette electronique

La cigarette électronique est en pleine expansion sur le marché. Le nombre de personnes qui optent pour ce dispositif au Royaume-Uni est environ 1,3 million. Ce gadget connait également un engouement en France, car il y a approximativement 1 million d’utilisateurs. Les autorités sanitaires du royaume britannique ont décidé que les cigarettes électroniques seront d’ici peu classées comme des produits pharmaceutiques. Les raisons qui les ont poussées à prendre une telle décision ont été évoquées.
 
 

 

Les arguments présentés

 

Selon les dirigeants du MHRA, les recherches scientifiques effectuées n’ont pas prouvé la grande efficacité des e-cigarettes et des produits de substitution nicotinique dans la lutte contre le tabagisme. Ils incitent cependant les fumeurs à jeter leurs dévolus sur les cigarettes électroniques. Elles peuvent être considérées comme un moyen permettant d’arrêter de fumer. Toujours selon eux, il n’est pas question de prohiber la vente de produits qui sont en mesure d’aider les fumeurs invétérés à se libérer de la dépendance à la nicotine. Ils agissent ainsi pour leur proposer un moyen plus efficace capable de les aider à cesser de consommer du tabac.Les responsables sanitaires du Royaume-Uni se sont prononcées sur les e-cigarettes. Le MHRA a diffusé un communiqué le 12 juin 2013. C’est un organisme de contrôle sanitaire qui réglemente tous les médicaments au royaume britannique. Les cigarettes électroniques seront dorénavant vues comme des produits thérapeutiques. Ils ont donc décidé ainsi dans le but de réglementer et d’homologuer les dispositifs qui permettent le sevrage tabagique. Les personnes qui utilisent ces gadgets doivent ainsi être assurées de l’efficacité et de leur utilité à la santé.

 

 

Un procédé pragmatique

 

La lutte contre le tabagisme est une priorité, car le tabac est l’une des causes principales de la mort précoce de plusieurs personnes dans le monde entier. Le gouvernement britannique expose une démarche pragmatique visant à s’occuper du sevrage tabagique. Le procédé qu’ils ont décidé d’adopter s’avère être efficace et avantageux. Les autorités britanniques vont ainsi veiller à établir une modification du droit communautaire. Ils espèrent que les produits composés de nicotine seront vus à l’échelle européenne comme des éléments médicamenteux. Le gouvernement britannique incite donc les manufacturiers d’e-cigarettes à effectuer des travaux préalables dans le but d’obtenir une autorisation de mise en vente. Cette dernière serait exigée à partir de 2016 si les cigarettes électroniques étaient considérées comme des éléments médicamenteux.