Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

LES JEUNES AMÉRICAINS APPRÉCIENT LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

Entre les années 2011 et 2012, le nombre de collégiens et de lycéens consommant la cigarette électronique a augmenté en Amérique. Cela engendre alors certains questionnements vu que ce produit ne dispose pas encore d’études claires par rapport à sa consommation. Rien que pour l’année 2012, les Centres de contrôle de prévention des maladies ont recensé 1,78 million de jeunes personnes adeptes de ce produit. L’étude a été portée sur 20 000 élèves des écoles américaines. 

 

 

Un taux d’utilisation considérable

 

Une partie de cette population, soit 160 000 jeunes se sont essayés à la vapote alors qu’ils n’ont jamais fumé auparavant. D’ailleurs, le nombre estimé de lycéens ayant essayé la cigarette électronique comme l'eGo C est de 4,7 % en 2011 et de 10 % en 2012. Or, une grande majorité de ces étudiants n’ont pas encore essayé à la cigarette classique auparavant.

Par rapport à la cigarette traditionnelle, l’e-cigarette contient moins de proportions en nicotine. Bien que cette substance soit toxique, il est clair qu’une faible teneur est préférable. Par ailleurs, le fait que la vapote ne contient ni de goudron ni de tabac engendre moins d’effets sur la santé de ces jeunes. Il est vrai que les jeunes qui s’adonnent à la consommation de l’e-cigarette peuvent en être dépendants.

 

 

Zoom sur l’origine de la création de l’e-cigarette

 

À l’origine, la cigarette électronique a été conçue afin d’aider les grands fumeurs dans leur sevrage tabagique. Alors, le fait que des jeunes s’y mettent détourne l’e-cigarette de sa première fonction. Alors, un certain ajustement est nécessaire. Le marché de la vapote s’estime à près d’un milliard de dollars aux États-Unis. Depuis l’année 2008, les ventes n’ont cessé d’augmenter et bientôt la consommation de ce produit dépassera celle de la cigarette classique.

Selon le président du département-tabac aux CDC, la mise en place de dispositions interdisant la vente de ces produits aux mineurs est urgente. Ainsi, le gouvernement doit nécessairement émettre des lois au mois d’octobre prochain.

Dans les pays européens, ces mesures ont été déjà prises. La France fait d’ailleurs partie de ces pays qui interdisent la vente de l’e-cigarette aux mineurs. Bien que plusieurs études aient prouvé que la vapote est inoffensive pour la santé, les jeunes ne doivent pas fumer. Une réglementation assez sévère par rapport à ce produit interdit alors la consommation de ce produit par les individus de moins de 18 ans. Il ne faut pas oublier que l’e-cigarette doit être réservé aux personnes souhaitant arrêter de fumer.