Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE N’EST PAS UN DANGER SANITAIRE

Suite aux scandales provoqués par l’annonce dans une revue, 60millions de consommateurs, des spécialistes et des experts sanitaires ont démenti le fait que l’e-cigarette puisse être potentiellement cancérigène et que ça peut être un danger pour les vapoteurs. Tout le monde a été surpris par le mensuel de l’INC (Institut National de la Consommation). 

 

 

Des affirmations gratuites sur l’e-cigarette ?

 

Dans son mensuel du mois de septembre, le magazine accuse ouvertement la possibilité de la cigarette électronique et le risque de cancer chez les adeptes de cette alternative du tabac. Le plus étonnant dans cette affirmation, c’est que 60 millions de consommateurs n’y apporte aucune preuve scientifique concrète. De nombreuses études ont déjà été faites sur la cigarette électronique par des experts sans pour autant trouver de tels résultats, mais selon la revue qui ne présente aucune véritable preuve scientifique, le danger cancérigène est présent.

Si c’était le cas, cette affirmation aurait déjà été prouvée depuis longtemps. C’est ce que les scientifiques et les experts de la cigarette électronique sont en train de se dire par rapport aux affirmations de la revue de l’INC). Le magazine se veut rassurant en affirmant au conditionnel que les cigarettes électroniques pourraient bien émettre des composés potentiellement cancérogènes. Et elle assure avec assurance avoir fait des essais sur quelques modèles d’e-cigarette rechargeable et jetable sans donner pour autant d’autres précisions. Pour appuyer son article, la revue 60 millions de consommateurs s’est concentré sur les défauts de fabrication de certaines e-cigarettes telles que l’étiquetage pas conforme ou l’absence de bouchons sur certains modèles. Un autre sujet abordé, c’est la molécule toxique acroléine présente dans l’e-liquide ainsi que des traces de métaux qui peuvent être toxique tels que le nickel, l’antimoine ou le chrome.

 

 

Une affirmation critiquée et démentie par les connaisseurs

 

Juste après l’annonce de la revue 60 millions de consommateurs, experts scientifiques ou simples blogueurs ont tout de suite réagis. Ils ont tous fait des critiques envers les affirmations sans preuve que la revue s’est permis de faire. De plus, de nombreuses études et beaucoup d’analyses sérieuses ont déjà été faites sur l’e-cigarette auparavant. Ces recherches ont révélé des résultats scientifiques sur la cigarette électronique, et celle-ci est prouvée être largement moins nocive que la cigarette traditionnelle. Le taux de tabac inhalé ainsi que le taux de nicotine en sont les preuves principales. L’e-cigarette ne comporte pratiquement aucun danger pour les vapoteurs ou les personnes présentes à leur proximité. Suite aux réactions des vrais spécialistes et des connaisseurs, le magazine est revenu sur le sujet afin de calmer les vapoteurs devenus inquiets.