Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

FARSALINOS ET LA VAPE

D’après une étude récente, le Docteur Farsalinos évoque l’importance et même la nécessité de l’expérience dans le domaine de la vape afin de quintupler agréablement les bienfaits d’une cigarette électronique dans son attribut lié à l’arrêt du tabac.
Le Docteur Farsalinos procède à une expérience simple en mettant dans des circonstances similaires de vape des fumeurs invétérés et de simples fumeurs. Les résultats montrent clairement une grande absorption de nicotine des premiers par rapport aux seconds.

 

 

Récente étude sur les différences d’un vapoteur confirmé et d’un apprenti

 

Dans le journal Scientific Reports du 18 juin, les résultats d’étude du Docteur Farsalinos et de son équipe sont relatés afin d’informer convenablement les lecteurs sur l’enjeu des cigarettes électroniques. Il y est expliqué toutes les procédures employées par le scientifique pour connaître le taux de nicotine absorbé par les vapoteurs confirmés et les fumeurs qui n’ont jamais fumé une cigarette électronique de leur vie.


Les matériels jugés professionnels et adaptés furent utilisés afin d’optimiser la certitude des analyses résultant de l’expérience. Aussi, un clearomiseur EVOD mis en fonction par une batterie EVIC de 9 W était donné à deux groupes de personnes : les vapoteurs confirmés et les simples fumeurs. Ces personnes étaient incitées à inhaler de l’e-liquide via l’e-cig pendant 5 minutes d’affilée.


À la suite de quoi, les résultats sont unanimes en montrant clairement que les vapoteurs expérimentés inhalaient beaucoup plus de nicotine que les simples fumeurs. Bien sûr, il en ressort également que ce taux reste largement loin du pourcentage de nicotine ingérée avec une cigarette habituelle.
Il est nettement démontré que les fumeurs ne perçoivent pas rapidement la nicotine et qu’il leur faut un certain moment pour s’adapter aux cigarettes électroniques afin de jouir pleinement des atouts qu’elles apportent. Voilà pourquoi, le scientifique constate qu’à l’initiation, les fumeurs ne disposeraient pas vraiment du volume de nicotine qu’ils attendaient. Ce qui l’amène à poursuivre en affirmant qu’une certaine expérience de vape est nécessaire et utile pour prendre totalement avantage des cigarettes électroniques.


Néanmoins, avant de conclure, le Docteur Farsalinos suppose qu’avec l’avancée du secteur des cigarettes électroniques, de tous les matériels ainsi que des diverses variétés d’e-liquides qui existent sur le marché, le monde pourrait certainement changer en mieux pour les apprentis vapoteurs. Effectivement, il se peut que d’autres dispositifs dotés d’une plus grande capacité à produire rapidement de la nicotine puissent voir le jour d’ici quelques années pour permettre à tout le monde de vivre une expérience de vape simplifiée et avantageuse.