Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE FAIT UN BOOM DANS LE MONDE ENTIER.

vapoteur

La cigarette électronique a vu le jour en Chine il y a quelques années de cela. Elle a fait un boom dans le monde entier. Elle procure pour certains des avantages et une source de problèmes pour d’autres.

 

 

Les e-cigarettes, quel tabac !

 

La cigarette électronique a connu un succès fulgurant depuis quelque temps. Le nombre de personnes qui l’utilisent en France est de 500 000 environ. La hausse du prix des cigarettes annoncée par la Ministre de la santé Marisol Touraine prévue pour le mois de juillet est susceptible d’inciter les fumeurs à se décider pour l’e-cigarette. La plupart des producteurs de grandes marques de tabac ont décidé d’opter pour ces dispositifs. Le groupe Altria, qui confectionne les fameuses Marlboro, a pris la décision de lancer en Indiana les cigarettes électroniques appelées Mark Ten. JTI, la filiale de Japan Tobacco a fait de même. Elle met en vente un type d’e-cigarette contenant du tabac en Autriche. Sean Parker est l’un des investisseurs qui ont placé des fonds dans la commercialisation de Njoy. Il est connu pour avoir largement contribué dans la création de Facebook et inventé le service de téléchargement de musique Napster. Il est à préciser que les cigarettes Njoy sont très répandues et sont les plus vendues aux Etats-Unis. Le British American Tobacco a agi de la sorte.

 

 

Les gagnants

 

Les marchands qui ont décidé de se lancer sur le marché des cigarettes électroniques en ont tiré profit. Il en est de même pour les producteurs. Tel est le cas du chinois dénommé Hon Lik qui a promu ce produit dans son pays. Il a également participé à la mondialisation de ce gadget. Ce dernier est considéré comme étant une alternative au tabac. Il sera donc à même d’aider les fumeurs invétérés à ne plus en être dépendants. Les e-cigarettes sont d’autant plus moins nuisibles à la santé, contrairement aux cigarettes traditionnelles.

 

 

Les perdants

Les buralistes seront peut-être obligés de fermer leurs portes si la vente des cigarettes tabagiques continue à être en déclin. Les producteurs de cigarettes réputés devront affronter les entreprises qui leur feront concurrence. L’État subira aussi des problèmes, car les cigarettes sont une grande source de revenus. Elles sont soumises à une taxe très onéreuse. Ce n’est pas le cas des e-cigarettes. La croissance soudaine de ces dernières ne sera donc pas profitable pour l’État.