Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER
9.5/10

ETUDES SCIENTIFIQUES SUR LA VAPE - MISE AU POINT

Etudes E-Cigarette

2017 est une année déjà bien entamée et il est temps selon nous de faire le point sur les études scientifiques portant sur la cigarette électronique.
En effet, la toute première cigarette électronique brevetée est apparue en Chine en 2005.

 

Alors, quelles sont les avancées des études sur la e-cig aujourd'hui ?

 

Actuellement, nous sommes tous parfaitement au courant du fait que la cigarette électronique est un plaisir beaucoup moins nocif que la cigarette lambda.
Beaucoup moins nocives pour plusieurs raisons, la e-cig, contrairement à la cigarette ne fait rien entrer en combustion.

Hors nous le savons aujourd'hui, la combustion du tabac a comme premier impact de tapisser les poumons du fumeur ( et les pauvres personnes environnantes ) de goudron ...
De plus, la cigarette électronique permet de réduire les incendies ! Une cigarette mal éteinte, ou fumée au coin du lit en s'endormant multiplie les risques de créer un incendie domestique.

 

 

Risques Incendies

 

 

Mais, si les cigarettes électroniques ne font pas brûler des produits, comment se créée la fumée ?

Pas de fumée sans feu en effet, mais, le point surprenant de la e-cig est qu'elle ne produit pas de fumée mais de la vapeur.


Cette vapeur provient de la chauffe du e-liquide, qui est lui même constitué principalement de Propylène Glycol (PG) et de Glycérine Végétale (VG).
Alors, quelles sont les avancées des études vis à vis de la "vaporisation" de ces produits ?

 

Et la cigarette électronique ? Plus ou moins dangereuse que la Cigarette ?

 

Selon les autorités sanitaires de Grande-Bretagne, la question des risques pris par un Vapoteur ne sont pas comparables à ceux d'un fumeur.

 

"Les cigarettes électroniques ne sont pas totalement dénuées de risques mais quand on les compare au tabac, les résultats montrent qu'elles ne comportent qu'une fraction de nocivité"

 

Cette phrase prononcée par l'éminent Professeur Kevin Fenton faisant parti de l'organisme Public Health England  (Santé Publique d'Angleterre) montre bien le fossé qu'il y a entre le tabagisme et la e-cig.

 

De plus, les vapeurs de cigarette électronique ne sont pas comparables aux fumées dégagées par une cigarette traditionnelle.

 

Enfin, selon le Public Health England, la cigarette électronique serait 95% moins nocive que la combustion d'une cigarette !

Cette étude donne donc toutes les raisons du monde aux fumeurs de stopper leurs consommation !

 

Les composants de nos liquides

 

Le Propylène Glycol à été longuement étudié et tout porte à croire que ce produit, dans le cas d'une inhalation ne présente aucun danger.

 

 

PG-VG

 

 


La Glycérine végétale quant à elle ne présente pas de danger dans la cigarette électronique. En effet, les études ont montré que la glycérine ou glycérol peut produire de l'acroléine (substance hautement toxique) seulement en cas de combustion du produit.
Nous devrions donc être tranquilles du côté des e-liquides maintenant que toutes ces études ont été faites.

Vous souvenez vous du diacétyle dans nos e-liquides ? Non ? Tant mieux car presque tous les producteurs de liquides à vaper retirent ce fameux ingrédient mystère de leurs productions !
Vous êtes en droit de vous demander pourquoi. Pour une raison très simple : le diacétyle, vaporisé, amène à une obstruction des alvéoles pulmonaires.
Nous vous recommandons l'utilisation de liquides d'origine Française, car la France exclut l'introduction de diacétyle dans les e-liquides.

 

Le Montage de Coils

 

Passons maintenant au débat houleux du Dry Burn.
Beaucoup d'adeptes du reconstructible se penchent sur le débat du : Faut il faire rougir sa résistance durant le montage de son coil ?

 

 

Dry-Burn-Nope

 

 

Et bien, selon le Dr Farsalinos, l'idée même de vouloir faire rougir ses coils devrait être exclue de tous les esprits.
Le "Dry Burn", détruirait la structure moléculaire du coil en question. Or, toutes ces molécules de métaux finissent par se retrouver dans notre vapeur et donc par extension dans nos poumons.


Autrement dit, cette grande annonce de la part du renommé Dr Farsalinos, nous montre que le Dry Burn au montage des coils est dangereux ainsi que le PowerVaping ! Car le fameux PowerVaping ne peux se faire que sur des résistances très basses avec des puissances de chauffe insensées !

 

 

Farsalinos

 


Alors pour votre santé, ne chauffez pas vos résistances sans jus pour refroidir et changez vos coils à chaque Dry Hit !

 

Les Vapoteurs, combien en France ?

 

Enfin pour terminer cette "mise à jour des esprits", combien de Vapoteurs sommes nous ? Et combien de fumeurs ont pu être sauvés grâce à la e-cigarette ?


Selon l'INPES, le tabagisme masculin reste élevé en France tandis que le tabagisme féminin est en baisse.
Mais, les femmes restent en sous nombre dans le monde de la Vape. Les Vapoteurs, ou le monde de la Vape reste un domaine majoritairement masculin et jeune.

 

 

Vapoteurs-Age-et-Sexe

 

 


Deuxièmement, le nombre de personnes ayant simplement essayé la cigarette électronique est étonnamment élevé avec 25.7% des Français au total, soit 12 millions de personnes !


Les fumeurs quant à eux sont 57,8% à avoir essayé la Vape.
Les facteurs poussant les fumeurs à passer à la e-cig sont nombreux mais les plus communs sont les suivants :


Le facteur économique, le facteur santé, le facteur de respect de l'entourage et le facteur de simplicité d'utilisation.

 

 

http://www.evaps.fr/documents/media/images/contenu/6b21582f68cfb4fd596c37326e257f841d0d6d00.png

 


Grâce à tout ces arguments, plus de 400 000 personnes sont parvenues à stopper leurs consommation de tabac !
Des chiffres très encourageants qui confortent les Français à dire que la cigarette électronique est le meilleur moyen d'arrêter de fumer.

 


C'est tout pour cette longue News qui avait pour objectif de faire le point sur les différents points de vue sur la Vape !