Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

DÉFENSE DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

Défense de la cigarette électronique

Les vapoteurs ainsi que les associations de vapoteurs et de professionnels sur la cigarette électronique de toute l’Europe se donnent rendez-vous devant le Parlement européen à Bruxelles le 10 juillet prochain pour une manifestation contre une éventuelle intégration des cigarettes électroniques dans la famille des médicaments. Cette mesure fait partie du projet de révision de la Directive sur les produits du tabac qui a été concocté par la commission ENVI et qui sera présenté au Parlement européen au 10 juillet 2013. Ainsi, si jamais le Parlement européen vote cette nouvelle Directive sur les produits du tabac, l’e-cigarette deviendra un médicament.

Selon les adeptes de la cigarette électronique en Europe, cette disposition à assimiler ce produit comme médicament entraînera une réduction de l’accès à cet appareil en tant que moyen d’atténuation des risques qu’encourent les fumeurs suite aux effets du tabac. En effet, la cigarette électronique sera disponible exclusivement dans les pharmacies, connaîtra un gonflement de prix, et ne sera plus diversifiée en termes de goûts et de modèles. Les informations sur ce produit seront également limitées. Ainsi devenue moins abordable et moins attrayante, la cigarette électronique perdra sa fonction d’être une concurrente de la cigarette traditionnelle et ne permet plus aux fumeurs d’avoir une bonne et plaisante alternative pour diminuer leur consommation de tabac, voire de se dégager de leur dépendance à la nicotine.

 

 

Des ballons noirs : symboles de la vie des fumeurs

 

Cette manifestation censée se passer dans une tension plutôt calme, appelée « Brussels Vape Meet », est une initiative de David Dorn du site Vapourtrails.tv. Sous condition d’obtention des autorisations indispensables, elle aura lieu à la Place du Luxembourg à 12 h 30, heure locale. À 13 h, tous les vapoteurs se trouvant sur le lieu feront exploser plusieurs ballons noirs, lesquels représenteront la vie des fumeurs qui ne pourraient pas accéder à la cigarette électronique pour sauvegarder leur espérance de vie et décèdent ainsi prématurément.

Alors que les vapoteurs espèrent de plus en plus à ce que des députés européens se joignent à cette manifestation, plusieurs associations européennes d’utilisateurs et de professionnels de l’e-cigarette ont déjà manifesté leur intention de venir à cette réunion qui sera déterminante pour la destinée de la cigarette électronique en Europe.

En ce qui concerne les associations françaises, le CACE et l’AIDUCE sont déjà prêts pour cet évènement tout en interpellant les vapoteurs français à soutenir la protestation et à exprimer eux aussi leur opinion.