Livraison offerte à partir de 79€
0
MON PANIER
Aucun article
0.00
LIVRAISON
0.00
TOTAL
VOIR PANIERFERMER

LA PLACE DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE DANS L’ÉCONOMIE FRANÇAISE

Représentant aux environs de 200 millions d’euros, en 2013, le marché de la cigarette électronique ne cesse de prendre de l’ampleur. Selon les statistiques révélées par l’Office français de prévention du tabagisme, 141 boutiques interviennent dans la distribution en France. En ce qui concerne les consommateurs, près de trois millions de fumeurs, soit 22,6 % auraient pu tester ce petit matériel. Considéré comme un substitut au tabac, il participe massivement à la baisse des ventes de cigarette classique, en France. 

 

 

Un marché en plein essor

 

Malgré le fait que le Parlement européen est sur le point de prendre à la légère les rôles de la cigarette électronique tout en souhaitant la classer comme un médicament, le produit créé par le chercheur chinois Hon Lik, en 2003, représente un marché situé entre 100 et 200 millions d’euros, en France, cette année. Il se démarque ainsi d’autres produits de l’ère actuelle par sa croissance considérable. Une société connue en matière de distribution d’e-cigarette, vient de le prouver : en mai 2011, le premier magasin a ouvert ses portes et, actuellement, 60 revendeurs se présentent en France, dont l’ouverture se fait de manière hebdomadaire. De plus, la marque ambitionne à pouvoir ouvrir jusqu’à une centaine de magasins jusqu’à la fin de cette année. Seulement au mois d’août, 3 millions d’euros d’e-cigarettes et accessoires sous cet emblème ont pu être commercialisés.

 

 

Plusieurs adeptes

 

Une augmentation de chiffres d’affaires jusqu’à trois fois par rapport à ceux d’avril 2012 a été constatée dans un shop, dont l’un sera construit à Madrid très prochainement et les deux autres s’implantent en Italie et au Maroc. En 2012, le marché de la cigarette électronique représentait les environs de 40 millions d’euros, selon un rapport effectué en mai 2013 par l’OFT (Office français du tabagisme). Le même rapport a signalé que les chiffres exacts pour cette année ne sont pas encore disponibles, mais ils sont évalués à près de 100 millions d’euros surtout si la croissance de consommation continue. D’après les statistiques en avril 2013, 141 boutiques ont été enregistrées, ce qui pourrait atteindre les environs de 300 à la fin de cette année. Le nombre de vapoteurs qui ne cesse pas d’augmenter n’est pas encore indiqué. Toutefois, selon l’OFT, la cigarette électronique a, jusqu’à présent, pu regrouper un million d’adeptes.